Neuf enfants victimes d'un coup de chaud à la cantine dans les Ardennes

Hier, mardi 25 juin, neuf enfants scolarisés à l'école élémentaire Jules Michelet dans la commune de Renwez, près de Charleville-Mézières, ont dû être pris en charge par les sapeurs-pompiers.
Les écoles face à la canicule
Certaines écoles décident de fermer leurs portes à cause de la canicule BFMTV

La raison ? La même qui met à mal des millions de français depuis quelques jours : la fameuse canicule ! Âgés de 6 à 11 ans, les neuf élèves se trouvaient à la cantine lorsqu'ils ont commencé à se sentir mal, tandis que la température avoisinait alors les 35°C. Prévenus, les sapeurs-pompiers sont intervenus, ainsi que les médecins du Samu pour enfants, qui ont livré le diagnostic que tout le monde attendait : coup de chaud. 

Si dans les salles de classe, on atteignait "seulement" une trentaine de degrés, la chaleur du réfectoire a été plus difficile à appréhender pour les élèves. Ce qui a amené le maire de la commune, Michel Doyen, à déplorer la mauvaise isolation des bâtiments scolaires, comme le rapporte Ouest France

Erreur lors du chargement du média :
Source introuvable

Le maire a donc décidé que le repas du jeudi 27 juin serait donné dans une salle polyvalente climatisée, tandis que l'école maternelle de Renwez resterait elle fermée jusqu'à la fin de la semaine, relate Franceinfo. De telles mesures sont prises un peu partout sur le territoire, pour éviter justement ce genre d'incident, puisque les Ardennes font partie des 65 départements français à avoir été placés en vigilance orange canicule par Météo France.

 Avec des périodes de canicule de plus en plus fréquentes et durables, la question de l'isolation des bâtiments publics devrait très certainement alimenter les débats durant les prochains mois. Même si l'on imagine déjà que beaucoup d'enfants ont des solutions toutes trouvées : piscine toute la journée, et glaces à la cantine comme au goûter !