Macron critique l'ambiguïté de Fillon sur la suspension de la campagne

Alors qu'il appelle à suspendre la campagne après l'attentat de Paris, Fillon tiendra ce vendredi une conférence de presse. Une attitude jugée hypocrite par son rival.
Emmanuel Macron a mis en cause François Fillon ce jeudi. AFP (Montage L'Express.fr)

Au lendemain de l'attentat revendiqué par le groupe Etat islamique sur les Champs-Élysées, la campagne présidentielle ne dit plus son nom. François Fillon, qui a annulé un déplacement en Haute-Savoie, a appelé jeudi à une suspension de la campagne en "solidarité" avec le policier tué lors de l'attaque. L'ancien Premier ministre doit pourtant tenir une conférence de presse à son QG à 11 heures.

Interrogé sur RTL, Emmanuel Macron a sous-entendu ce vendredi que l'attitude de l'ancien Premier ministre était hypocrite. Le fondateur d'En Marche! a tenu à rappeler que sa campagne de premier tour n'était pas terminée. "Si j'avais arrêté la campagne, comme certains apparemment le souhaitent ou l'ont proposé, je ne serai pas devant vous ce matin", a-t-il glissé.

"Conforme au personnage"

L'ancien ministre a ajouté qu'il n'avait pas "le sentiment" que François Fillon allait vraiment mettre sa campagne entre parenthèses. "C'est assez conforme au personnage puisque j'ai compris qu'il allait faire une conférence de presse ce matin. Quand on arrête une campagne, on ne fait pas de conférence de presse, mais enfin il nous a habitués à cela depuis le début."

Si Emmanuel Macron a annulé deux meetings prévus ce vendredi pour des raisons de "décence" et de sécurité, il entend poursuivre sa campagne. "Je suis devant vous ce matin. Je continuerai l'agenda de ce matin", a-t-il assuré.