Le Havre : Démission du maire après la diffusion de photos de lui nu

Luc Lemonnier, maire du Havre a démissionné, ce jeudi 21 mars. Il était accusé d'avoir envoyé des photos pornographiques.

Le Havre : Démission du maire après la diffusion de photos de lui nu
Luc Lemonnier, maire du Havre a démissionné, ce jeudi 21 mars. Il était accusé d'avoir envoyé des photos pornographiques. BFMTV

France Bleu Normandie rapporte que le maire du Havre (Seine-Maritime), Luc Lemonnier a décidé de démissionner de son poste. "J'ai décidé de présenter ma démission de mes fonctions et mandats à la Ville du Havre et à la communauté urbaine", écrit-il dans un communiqué. "Cette décision mûrement réfléchie s'est imposée à moi en raison de la nécessité de protéger ma famille et mes proches." Il précise également que "conformément à la loi, le premier adjoint assurera l'intérim".

Quelle est la raison de cette démission ? Une femme accuse le successeur d'Édouard Philippe à la mairie du Havre de lui avoir envoyé des photos de lui dénudé ces dernières années. L'affaire aurait débuté avant qu'il ne devienne maire du Havre et il aurait continué ces envois pendant son mandat, qui a débuté en 2017. Néanmoins, la personne qui a reçu les images n'a pas porté plainte.

La femme, une ex-colistière d'Édouard Philippe, a décidé d'envoyer les photos à l'ensemble des conseillers municipaux de la ville, accompagnées d'un message d'insultes dans lequel elle accusait Luc Lemonnier de comportements inappropriés envers les femmes. Sur France Bleu Normandie, elle assure que son geste était pour dénoncer les clichés envoyés par l'homme politique.

Erreur lors du chargement du média :
Source introuvable

"J'avais l'impression d'être seule, que personne ne voulait m'entendre et pour moi, ça a été un viol en fait", a-t-elle déclaré au micro de la radio, souhaitant garder l'anonymat.  "Ça a été compliqué, j'ai fait une tentative de suicide. Je suis mariée depuis plus de 20 ans, j'ai des enfants, je suis épanouie dans ma vie de couple, je n'étais pas du tout dans un jeu de séduction.On se connaissait depuis longtemps, j'ai été choquée, je lui ai demandé d'arrêter à plusieurs reprises, pour respecter sa femme et c'est comme cela que j'ai réussi à m'en débarrasser", explique-t-elle, ajoutant avoir voulu porter plainte mais que cela avait été "compliqué".

Cette semaine, par la voix de son avocat, le désormais ex-maire du Havre a démenti "catégoriquement les comportements qui lui sont prêtés". "Les échanges de messages auxquels il a pu participer sont intervenus dans le cadre de communications virtuelles exclusives de toute contrainte et entre adultes consentants", assurait-il.

Selon les informations du média normand, plusieurs femmes seraient concernées par des comportements déplacés de la part de Luc Lemonnier et auraient notamment reçu des "sextos" et des photos à caractère pornographique. Des élus de Normandie auraient été au courant que des clichés pornographiques aient été envoyés à des femmes : "C'était un secret de Polichinelle", explique l'un d'eux.