Laurent Wauquiez démissionne de la présidence des Républicains

Dimanche soir, Laurent Wauquiez a annoncé sur le plateau de TF1 sa démission de la direction du parti Les Républicains.
Laurent Wauquiez démissionne de la présidence des Républicains
Dimanche soir, Laurent Wauquiez a annoncé sur le plateau de TF1 sa démission de la direction du parti Les Républicains. RMC

Invité au 20 heures de TF1, dimanche 2 juin, Laurent Wauquiez a annoncé qu'il démissionnait de la présidence du parti Les Républicains (LR). Il dirigeait le parti depuis décembre 2017. Face à la journaliste Anne-Claire Coudray, il a déclaré : "Ces élections, c'est un échec. Ce n'est pas facile. Mais il faut le reconnaître avec humilité. Les victoires sont collectives, les défaites sont solitaires. Il faut que je prenne mes responsabilités. Je vais prendre du recul. Je me retire de mes fonctions de président des Républicains".

Le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes a reconnu que la droite devait se reconstruire et il "ne veux pas être un obstacle, à aucun prix". Cette décision intervient après la débâcle électorale des élections européennes et le score relativement bas de la liste LR menée par François-Xavier Bellamy (8,48%). Après cet échec, Laurent Wauquiez était critiqué de toutes parts dans ses rangs, Valérie Pécresse ou encore Eric Woerth avaient demandé sa démission.

Erreur lors du chargement du média :
Source introuvable

Quel est désormais l'avenir politique de Laurent Wauquiez ? L'ex-président LR va revenir dans son fief, au Puy-en-Velay, "je me suis toujours construit par le terrain. Qu'est ce que je vais faire : je vais me consacrer à me battre pour ces habitants qui m'ont fait confiance", a-t-il expliqué sur TF1.

Du côté des Républicains, une autre question se pose maintenant : qui pour succéder à Laurent Wauquiez à la tête du parti ? Pour l'heure, c'est Jean Leonetti, vice-président délégué du mouvement, qui assure l'intérim en attendant qu'un successeur soit trouvé. Plusieurs élus pourraient avoir envie de se positionner, dont Valérie Pécresse, l'actuelle présidente de la région Île-de-France. Elle aspire à une ligne plus modérée que Laurent Wauquiez et elle est l'une des premières personnalités de la droite à avoir assuré qu'à sa place, elle démissionnerait.

Il y a aussi l'hypothèse Xavier Bertrand. Le président du Conseil régional des Hauts -de-France avait quitté le parti en 2017 au lendemain de l'élection de Laurent Wauquiez et il compte encore de nombreux soutiens, alors que Les Républicains ont besoin de gagner en popularité. Selon, un sondage de l'observatoire Elabe, il est la deuxième personnalité préférée des sympathisants de droite derrière Nicolas Sarkozy. Les prochains jours devraient être animés du côté des Républicains.