La question du jour - Abstention: faut-il rendre le vote obligatoire ?

Chaque jour SFR News vous donne la parole sur un sujet d'actualité.
AFP

Les Français, démobilisés à l'issue d'une longue séquence électorale, ont boudé les urnes pour le second tour des législatives, marqué par une abstention historiquement élevée qui ternit la victoire de la République en Marche d'Emmanuel Macron.

Plus haute encore qu'au premier tour le 11 juin (51,29%), l'abstention a atteint dimanche 56,83%, selon des résultats presque définitifs, soit 12 points de plus qu'au second tour de 2012, déjà un record à 44,60%.

Faut-il, comme en Belgique, rendre le vote obligatoire pour palier à cela?