Isabelle Balkany hospitalisée après une tentative de suicide

L'épouse de Patrick Balkany, maire de Levallois-Perret, a tenté de mettre fin à ses jours ce 1er mai dans sa maison de l'Eure. Ses jours ne sont plus en danger.
Isabelle Balkany a tenté de se suicider
L'épouse de Patrick Balkany, maire de Levallois-Perret a tenté de mettre fin à ses jours ce 1er mai dans sa maison de l'Eure. STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

"Je suis fatiguée et, comme c’est la Fête du travail, je vais en profiter pour faire une grosse sieste". C'est par ces mots qu'Isabelle Balkany a conclu son message posté sur son compte Facebook mercredi 1er mai en début de soirée. Ce jeudi, Le Parisien a dévoilé que la première adjointe et épouse de Patrick Balkany, maire de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) avait tenté de se suicider en avalant une très forte quantité de médicaments, quelques instants après ce message.

C'est son mari qui l'a découvert inanimée dans leur maison de l'Eure. Elle est actuellement hospitalisée, même si ses jours ne sont plus en danger. Dans le long message, Isabelle Balkany a, à plusieurs reprises, fait part de sa "fatigue". "Je suis fatiguée que (...) tout ce que nous avons pu, accomplir pendant tant d’années, tout ce qui fut généreux, tourné vers les autres, empathique, créatif, innovant ou utile, soit à jamais effacé par l’encre indélébile d’une instruction exclusivement à charge", écrivait-elle.

"Elle va avoir du mal à s’en remettre"

Isabelle Balkany, qui doit comparaître à partir du 13 mai devant le tribunal correctionnel avec son époux pour fraude fiscal, exprime aussi sa fatigue "de voir souffrir l’homme de (sa) vie" et fustige les "minables caricatures qui en sont faites avec délectation".

Sur RTL, Patrick Balkany a confirmé les faits : "Elle a écrit un post Facebook hier, avant de prendre une tonne de médicaments, pour faire soi-disant 'sa grosse sieste', comme elle l’écrivait. Je crois qu’elle a tout dit, tout écrit".

Il a ajouté :  "Elle dort, elle est à l’hôpital, elle récupère. Elle va avoir du mal à s’en remettre, elle était très fortement impactée. Elle trouvait que cet acharnement était terrible. Elle a fait beaucoup de choses dans sa vie, elle a passé sa vie à s’occuper des autres et je dois dire qu’elle était parfois extrêmement touchée par les propos tenus par certains", a-t-il-indiqué.