Européennes : violente altercation entre Gilbert Collard et Daniel Cohn-Bendit

Le ton est très sérieusement monté entre le député Rassemblement national Gilbert Collard et Daniel Cohn-Bendit sur le plateau de TF1 ce dimanche 26 mai, lors de la soirée électorale.

Européennes : violente altercation entre Gilbert Collard et Daniel Cohn-Bendit
Le ton est très sérieusement monté entre me député Rassemblement national Gilbert Collard et Daniel Cohn-Bendit sur le plateau de TF1 ce dimanche 26 mai, lors de la soirée électorale. RMC

La soirée électorale de TF1 a été le théâtre d'une dispute d'une grande intensité entre Daniel Cohn-Bendit, soutien de la liste LREM-Modem, et le député du Rassemblement national, Gilbert Collard. Ce dernier n'a pas apprécié de voir deux représentants de la majorité présidentielle sur le même plateau. Dès le début de l'émission, il a lancé à l'ancien eurodéputé : "il y a deux représentants de la République en marche sur le plateau. Tu es de trop". Stanislas Guérini, délégué général LREM était déjà sur le plateau pour commenter les résultats de la majorité présidentielle. 

Rapidement, le ton est monté entre les deux hommes. Gilbert Collard traitant Daniel Cohn-Bendit de "faux cul de la politique" et de "vendu à Macron". Tandis que l'ex-chef de file des écologistes l'a accusé d'être une "ignoble ordure" et "un connard". Les deux animateurs de la soirée, Gilles Bouleau et Anne-Claire Coudray ont tenté d'apaiser les échanges, sans succès : "il n'y a de place à l'insulte", ont-ils martelé.

Erreur lors du chargement du média :
Source introuvable

"Coupez leur les micros, c’est insupportable", a crié Gilles Bouleau, déplorant que son plateau soit transformé en "tribunal". Il a fallu plusieurs minutes avant d’obtenir un retour au calme. Constatant que Daniel Cohn-Bendit restait sur le plateau, Gilbert Collard a déclaré qu'il donnait "ses derniers mots" avant de quitter le débat.

En rendant l'antenne, Anne-Claire Coudray a conclu en s'excusant de cet incident en direct : "C’est la fin de cette émission spéciale, toutes nos excuses pour ces insultes que vous avez entendues sur ce plateau, merci beaucoup à ceux qui ont accepté de jouer le jeu démocratique et de débattre de ces résultats..." Un moment électrique que vous pouvez revivre dans la vidéo ci-dessus.