EN VIDEO - Manuel Valls: une victoire houleuse et chaotique

Une des informations de la soirée de dimanche, c'est la réélection houleuse et contestée de Manuel valls dans l'Essonne. Investi ni par le PS ni par la République en marche, il a été élu avec 139 voix d'avance. La France insoumise revendique aussi la victoire et annonce un recours.

L'ancien Premier ministre socialiste Manuel Valls a annoncé dimanche soir sa réélection de justesse dans l'Essonne, face à la candidate LFI Farida Amrani qui a, peu après, également revendiqué la victoire et va déposer un recours.

"Avec la prudence, bien sûr, qui s'impose ce soir, je suis élu avec 50,3%" dans la 1ère circonscription de l'Essonne, a annoncé M. Valls dans une ambiance très chahutée, depuis la mairie d'Evry. Il a évoqué un écart de seulement "139 voix" avec sa concurrente.

Une quinzaine de militants de La France insoumise pro-Amrani ont perturbé son intervention, criant "tricheur, tricheur" et "Farida, Farida", après avoir réussi à pénétrer dans la mairie. Ils ont été évacués manu militari par la police et repoussés sur les marches de l'hôtel de ville, où il y a eu des échauffourées, a constaté un journaliste de l'AFP.

S'exprimant devant la mairie, Farida Amrani a elle aussi revendiqué la victoire au second tour du scrutin et a annoncé un recours dès lundi, à travers ses avocats. "En tant que candidate, j'ai constaté des irrégularités sur certains bureaux, et notamment un", a-t-elle assuré, avant d'ajouter: "aujourd'hui on ne reconnaît pas la victoire de l'ex-Premier ministre". "On la revendique aussi et on annonce un recours dès demain", a poursuivi la candidate LFI.


Retrouvez-nous sur Facebook

Suivez-nous sur Twitter