EN VIDEO - "Malhonnête et décalée", les mots de Marine Le Pen sur la venue de son père au bureau politique du FN

Interrogée ce lundi sur la présence à venir de son père au bureau politique du FN, Marine Le Pen a jugé sa venue "malhonnête et décalée". La présidente du Front national, élue députée la veille à Hénin Beaumont, a fustigé l'incohérence de Jean-Marie Le Pen. Selon elle, il est responsable de l'échec de certains des candidats frontistes aux législatives. 

Marine Le Pen, qui a été élue dimanche à l'Assemblée nationale, a dit lundi trouver "malhonnête" que son père Jean-Marie Le Pen veuille se présenter mardi matin au bureau politique du Front National. 

"Je ne redoute pas sa présence, mais je trouve incohérent de sa part de vouloir à tout prix s'inviter dans ce bureau politique", a déclaré Marine Le Pen lors d'une conférence de presse à Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais), au lendemain d'une élection qui a porté huit élus FN au Palais Bourbon. "Je veux bien avoir l'esprit large, mais il est président d'un mouvement politique concurrent du nôtre. Il a soutenu des dizaines de candidats contre les nôtres aux élections législatives", a-t-elle rappelé.

Son père avait cependant appelé à soutenir les candidats FN au second tour, dans un tweet du 16 juin: "malgré tout, pas une voix ne doit manquer dimanche aux candidats du FN". Mme Le Pen a jugé "malhonnête et en tout cas totalement décalé" que son père veuille venir "compte tenu de cette nouvelle situation". 


Jean-Marie Le Pen, exclu du FN en août 2015 a été rétabli comme président d'honneur du parti par une décision de justice à l'automne.

"Je trouve fou que des magistrats aient pris cette décision. J'espère que compte tenu de la décision qu'ils changeront d'avis en appel sur ce sujet", a dit Marine Le Pen, entourée de quatre nouveaux députés élus de l'ex-bassin minier (Bruno Bilde, José Evrard, Sébastien Chenu, Ludovic Pajot) et du maire FN d'Hénin-Beaumont Steeve Briois. Ces nouveaux élus iront mercredi à l'assemblée nationale à Paris, a-t-on appris lors de cette conférence de presse.

Le bureau politique devrait permettre de faire "un debriefing" des élections et de réfléchir sur la "stratégie" du parti, a indiqué Mme Le Pen à l'AFP.