EN VIDEO - La fronde est en marche au sein de LREM

BFMTV

Des frondeurs quittent le mouvement faute d'y trouver "démocratie" et "éthique".

Une centaine de marcheurs a annoncé sa démission ce mardi dans une tribune, à quelques jours seulement du Congrès qui doit fonder officiellement La République en Marche. 

Ces frondeurs estiment qu’ils ne trouvent plus de "démocratie" ou d’"éthique" dans le mouvement fondé par Emmanuel Macron. 

Si du côté du parti certains voient ces départs comme une goutte d’eau dans l’océan, d’autres refusent de sous-estimer ces remous en interne.