EN VIDEO - Ferrand sur son immunité parlementaire: "On se met à l’abri de rien du tout"

Réélu député dans le Finistère à l’issue du second tour des législatives ce dimanche, Richard Ferrand va quitter le gouvernement d’Edouard Philippe pour prendre la tête des députés la République en Marche à l’Assemblée nationale. 

Alors qu’il est visé par une enquête préliminaire de la justice, Richard Ferrand a assuré ce mardi sur RTL, qu’il n’était "pas question d’immunité", et que "si le procureur souhaite m’entendre, il m’entendra". "On se met à l’abri de rien du tout, on se met au travail", a-t-il ajouté, se défendant de se protéger en obtenant cette nouvelle fonction.

A LIRE AUSSI > Pourquoi va-t-il quitter le gouvernement?