EN VIDEO - Election à Evry : "Il n'y a pas de matière à contestation", s'agace Valls

Dimanche soir, Manuel Valls a annoncé dans une ambiance houleuse sa victoire par 50,3%, soit avec 139 voix d'avance, sur sa concurrente. Mais cette dernière avait immédiatement contesté ce résultat. 

Alors que son opposante Farida Amrani conteste son élection et affirme avoir des preuves de tricherie, Manuel Valls a réaffirmé sa victoire "étroite mais nette" lundi.

Lundi matin, sur Twitter, Manuel Valls a regretté qu'"après les insultes et la haine, si visible hier soir à Evry, c'est désormais la mise en cause de mon élection". "Toujours la même méthode", a-t-il ajouté. "Il n'y a eu aucune irrégularité. Il faut accepter le verdict des urnes et respecter la démocratie", a-t-il enjoint, précisant qu'il sera "aujourd'hui (lundi) à l'Assemblée nationale" et qu'il "y siégera dès le 27" juin.