Edouard Philippe veut "une dose de proportionnelle" et un passage de 577 à "400-420'" députés

Après la large victoire de La République en marche dimanche, le Premier ministre a expliqué ce qui pourrait changer pour les prochaines législatives, à l'horizon 2022. 

Le Premier ministre Edouard Philippe a assuré ce mardi matin qu'une des promesses de campagne d'Emmanuel Macron devrait être mise en oeuvre pour les prochaines élections législatives en 2022. Après la large victoire du parti du Président, En Marche!, aux élections législatives, Edouard Philippe a assuré à Jean-Jacques Bourdin sur RMC/BFMTV que le système électoral devrait être modifié pour la prochaine législature.

En effet de nombreux partis politiques réclament une réforme permettant une meilleure représentation des partis politiques au Parlement.

S'il concède qu'il "préfère le scrutin majoritaire", il assure qu'il "faut" une dose de proportionnelle. Il souhaite également une réduction du nombre de députés qui sont aujourd'hui 577 à siéger au palais Bourbon.

"Je pense qu'on faire mieux avec un peu moins", explique-t-il avant de donner des chiffres. L'ancien maire du Havre souhaite qu'il y ait entre 400 et 420 députés mais juge que "même si on passait à 450 ce serait une bonne chose".

>> A LIRE AUSSI - Tout comprendre au système de la proportionnelle qui fait débat

Retrouvez-nous sur Facebook

Suivez-nous sur Twitter