Conférence de presse de Macron : à quoi faut-il s'attendre ?

La conférence de presse d'Emmanuel Macron attendue ce jeudi 25 avril est l'occasion pour l'exécutif de détailler ses plans afin de relâcher la pression fiscale autour des Français.
Conférence de presse de Macron : à quoi faut-il s'attendre ?
La conférence de presse d'Emmanuel Macro attendue ce jeudi 25 avril est l'occasion pour l'exécutif de détailler ses plans pour relâcher la pression fiscale autour des Français. BFMTV

C'est le jour J pour l’exécutif. Après plusieurs semaines de grands débats à travers la France et à la suite du report de son allocution causé par l'incendie de Notre-Dame de Paris, Emmanuel Macron s'exprimera ce jeudi 25 avril à 18 heures. Il détaillera ses annonces, pendant deux heures, lors d'une conférence de presse en direct de l'Élysée. C'est un exercice inédit pour le chef de l'État, puisqu'il donnera la première conférence de presse de son quinquennat.

Si les principales mesures ont fuité dans la presse la semaine dernière, par souci de cohérence, elles ne peuvent pas être fondamentalement différentes. Par exemple, la baisse des impôts pour les classes moyennes, la suppression de l'ENA ou encore la réindexation des petites retraites sur l'inflation devraient être conservées.

En revanche, Emmanuel Macron pourrait affiner sa copie et d'autres mesures pourraient être ajoutées. La semaine dernière, les écologistes avaient regretté l'absence de mesures fortes sur l'environnement. Selon Europe 1, pour rectifier le tir le président de la République devrait dévoiler une méthode : "des citoyens devraient être tirés au sort avec pour mission de faire des propositions sur "l'écologie du quotidien". Il devrait aussi prochainement solliciter les partenaires sociaux lors d'une conférence sociale et environnementale.

"Il veut les mettre face à leurs responsabilités", analyse un ministre, sur Europe 1, en les appelant à lier transition écologique et emploi.

Erreur lors du chargement du média :
Source introuvable

L'éducation sera également au cœur de la conférence de presse. Le chef de l'État devrait maintenir son engagement de ne pas fermer d'école jusqu'en 2022 mais cela ne signifie pas qu'aucune classe ne fermera.

Un autre point sensible devrait aussi faire réagir. Emmanuel Macron va-t-il confirmer qu'il a l'intention de faire plus travailler les Français ? Si c'est le cas, par quel biais va-t-il le faire, par la suppression d'un jour férié, la fin des 35 heures ou encore retarder l'âge du départ à la retraite ?

En tout cas, avec cet exercice inédit, l'objectif est clair pour le gouvernement : débuter l'acte II du gouvernement et sortir de la crise des Gilets jaunes qui dure depuis plus de quatre mois.