Attentat des Champs-Elysées: Poutou choque en défendant le désarmement des policiers

Le candidat à la présidentielle a eu la maladresse et la malchance de parler de désarmement des policiers à un moment inopportun. 
Capture France 2

Philippe Poutou a eu un problème de timing jeudi au cours de l'émission politique 15 minutes pour convaincre sur France 2. Le candidat du Nouveau parti anticapitaliste à la présidentielle était en train de défendre sa proposition de désarmement des policiers au moment où un terroriste tirait sur des policiers sur les Champs-Elysées.

Un policier a été tué et deux autres blessés alors que l'assaillant a été neutralisé par les forces de l'ordre. Le candidat du NPA a tenté de rattraper cette maladresse lors de la conclusion de l'émission en glissant qu'il était également attristé par cette situation.

Mais comme l'a relayé Le Lab, il aurait tout de même été pris à partie et traité "d'enculé et d'ordure" par des policiers à la sortie de l'émission.

Il a maintenu le lendemain son intention de désarmer les policiers ce qui a de nouveau suscité de nombreuses indignations sur les réseaux sociaux.

Retrouvez-nous sur Facebook

Suivez-nous sur Twitter