Cette image fait le tour du Web: avec un miroir, "Penelope" devient... "bénévole"

L'image, maintes et maintes fois relayée sur les réseaux sociaux, résonne étrangement avec la récente polémique autour de François Fillon, empêtré dans une embarrassante affaire d'emploi supposé fictif.
Basile Morin

Penelope Fillon a-t-elle réellement effectué un travail d'attachée parlementaire auprès de son époux, député de la Sarthe? S'est-elle rendu à ce point indispensable auprès de Marc Joulaud, le suppléant de François Fillon, au point qu'il soit légitime qu'elle accapare plus de 80% de l'enveloppe destinée à rémunérer les collaborateurs d'élus?

La polémique, agrémentée quotidiennement de nouvelles révélations quotidiennes, de ses enfants et sur un système plus large de détournement d'argent public lorsqu'il était au Sénat, fragilise la campagne du candidat de la droite, qui avait pourtant fait de la probité son argument de communication central. Une image, particulièrement relayée sur les réseaux sociaux, a suscité un vif succès: l'écriture de Penelope, une fois retournée, devient... "bénévole". Coïncidence?

Ce procédé s'appelle un ambigramme: l'écriture graphique d'un mot qui, par symétrie centrale ou axiale, peut susciter une double compréhension. Un certain Basile Morin, artiste peinte et graphiste, est à l'origine de ce jeu d'images dont il s'est fait une spécialité.

Retrouvez-nous sur Facebook

Suivez-nous sur Twitter