Un voleur attaque une championne de MMA, elle le met KO

Cette Brésilienne de 27 ans n'a même pas laissé le temps à son agresseur de dégainer son arme factice. Il a fini à l'hôpital.
La poids paille brésilienne a asséné, du haut de son 1,70 m, deux coups de poing et un coup de pied à son agresseur, avant de l'étrangler et de l'immobiliser avec une clef de bras. (Image d'illustration) Getty Images/BROOK PIFER

S'il y avait une cible à éviter, c'était bien elle. Un voleur à l'arraché s'en est pris samedi à une jeune femme qui attendait son taxi à Rio, au Brésil. Bien mal lui en a pris : la jeune femme n'était autre que Polyana Viana, championne d'arts martiaux mixtes (MMA), surnommée "la Dame de fer".

"À gauche, la combattante UFC Polyana Viana, et à droite, le gars qui a tenté de la voler #trèsmauvaiseidée", a tweeté le président de l'Ultimate Fighting Championship (UFC), plus prestigieuse ligue de MMA au monde.

Cette poids paille de 27 ans a asséné, du haut de son 1,70 m, deux coups de poing et un coup de pied à son agresseur, avant de l'étrangler et de l'immobiliser avec une clef de bras en attendant l'arrivée de la police, a rapporté lundi le site MMA Junkie.

"Je crois qu'il était effrayé"

Membre de l'UFC, la lutteuse a raconté que l'homme lui avait dit qu'il avait un pistolet, mais a décidé de passer à l'action, supposant que l'arme était factice - ce qui s'est avéré, après coup, être le cas - et qu'il n'aurait pas eu le temps de la dégainer quoi qu'il arrive.

"Comme les coups sont partis très vite, je crois qu'il était effrayé", a-t-elle raconté. La jeune femme a ensuite porté plainte au commissariat et expliqué au site avoir ressenti quelques douleurs aux mains le lendemain, mais rien de sérieux.

Son agresseur, lui, a dû être transporté dans un dispensaire pour recevoir des soins et ne devrait pas oublier ce retour de bâton de sitôt.