Non, ces biscuits Scooby-Doo n'étaient pas pour les enfants

Des parents néo-zélandais ont découvert trop tard qu'ils avaient donné à leurs enfants des biscuits pour chien qui étaient à l'image du personnage de dessin animé Scooby-Doo.
Lisez bien les emballages avant d'acheter (photo d'illustration). Getty Images/iStockphoto

Surprise sous la dent. Des parents néo-zélandais ont cru bien faire en achetant à leurs enfants des biscuits en forme d'os, portant l'image de Scooby-Doo, le célèbre chien du dessin animé. Mais l'affaire aurait de quoi motiver la bande de détectives qui l'accompagne à enquêter sur le pourquoi du comment.

La réaction de certains jeunes consommateurs a poussé leurs parents à observer de plus près l'emballage des produits... un réflexe qu'ils avaient négligé en faisant leurs courses au Pak'nsave du district de Wanganui. Ils ont alors compris que les "Scooby Snacks" n'étaient pas pour les enfants, ni pour les humains en général, mais pour les chiens. "J'étais mortifiée après les avoir donnés à ma fille", raconte une acheteuse au New Zealand Herald. "Elle a mordu dedans et m'a dit: 'C'est dégeu'." Sur Facebook, un autre parent a dit s'être demandé "pourquoi mon garçon n'aimait pas" le goût des biscuits.

Un problème d'emplacement

Embarrassés, les parents ont justifié leur erreur par l'apparence du paquet, car les personnages de dessin animé se trouvent en général sur les produits pour enfants. De plus, des biscuits à la vanille à l'image de Scooby-Doo sont en vente en ce moment dans les commerces néo-zélandais. À cette confusion visuelle s'ajoute l'emplacement du produit dans le magasin Pak'nsave. Les "Scooby Snacks" auraient été rangés à côté de produits apéritif, comme échappés du rayon animaux où ils auraient dû être. Face à la polémique, la chaîne de magasins s'est défendue, tout en tendant la main aux clients touchés.

Une porte-parole a assuré que les biscuits pour chien se trouvaient dans un rayon où se côtoient différents types de produits, sans doute en soldes, et qu'il était clairement indiqué qu'ils sont destinés aux animaux. Le magasin a cependant renvoyé le produit au fournisseur depuis, après l'avoir déplacé au rayon animaux. "À y réfléchir, nous comprenons que le personnage de dessin animé ait pu tromper des gens", a assuré la porte-parole, citée par Newshub. Les clients qui le désirent peuvent obtenir un remboursement. Tous ne le demanderont pas, car certains ont apprécié les biscuits, qui, même si l'emballage le déconseille, peuvent être consommés par les humains. Une jeune femme a ainsi admis avoir dévoré deux paquets.