Comment cette photo de Che Guevara est devenue la plus célèbre du XXe siècle

L'appareil photo du Cubain Alberto Korda vient d'être vendu aux enchères pour 20.340 dollars. L'occasion de revenir sur son œuvre la plus marquante, devenue l'une des images les plus connues de l'histoire... sans que son auteur ait jamais touché un centime. 
Wikimedia Commons

C'est une photo qui a été reprise des dizaines de fois. Déclinée sur des tee-shirts, des badges, des casquettes, devenue un vague symbole de rébellion sans tellement de considération pour l'homme qu'elle mettait en exergue ou ses convictions politiques. Ni d'ailleurs pour son photographe, qui n'a jamais perçu d'argent pour son œuvre. 

Le Leica M2 du photographe cubain Alberto Korda, qui a immortalisé le célèbre révolutionnaire argentin Ernesto Guevara, dit "le Che", en mars 1960, a été mis aux enchères le mois dernier. Il a été vendu pour 20.340 dollars (18.000 euros), soit plus de deux fois sa valeur estimée. 

Un cliché pris pendant un enterrement

Ce portrait historique, surnommé "Guerillero Heroico", a été réalisé le 6 mars 1960 à La Havane, lors de l'enterrement des victimes de l'explosion du cargo français La Coubre. Ce navire transportant des munitions belges avait explosé deux jours plus tôt dans le port de la capitale cubaine, tuant cent personnes et en blessant plusieurs centaines d'autres. Parmi l'assistance venue en masse pour leur rendre hommage, où se trouvaient notamment Jean-Paul Sartre et Simone de Beauvoir, Ernesto Guevara de la Serna, alors âgé de 31 ans. 

Le photographe Alberto Korda assurera plus tard qu'il avait ce jour-là été frappé par l'expression faciale du jeune révolutionnaire, qui témoignait d'une "implacabilité absolue", aussi bien que de la colère et la douleur. Il n'aura le temps que de prendre deux photos de lui. L'une d'entre elles sera recadrée pour ne plus montrer que son visage grave.

La planche contact d'Alberto Korda. Wikimedia Commons

L'"ultime symbole de la révolution marxiste et de la lutte anti-impérialiste"

Le portrait est d'abord publié dans une poignée de publications cubaines, et notamment pour illustrer un reportage sur Guevara, paru dans le journal Revolucion. Mais elle ne deviendra célèbre qu'après la mort de celui qui est entre temps devenu le "Che", sous les balles de l'armée bolivienne, en 1967. C'est l'artiste irlandais Jim Fitzpatrick qui, le premier, détournera la photo pour en faire un poster. Une image ensuite reprise par Andy Warhol, qui en fera un tableau, asseyant définitivement Che Guevara dans son rôle d'icône de la pop culture. 

Aussi étonnant que cela puisse paraître, Alberto Korda n'a jamais réclamé de royalties pour son œuvre. Pour ce sympathisant du communisme et de la révolution cubaine, la diffusion de cette image "l'aidait à devenir l'ultime symbole de la révolution marxiste et de la lutte anti-impérialiste". Le photographe ne fera valoir son droit d'auteur qu'une seule fois, en 1990, lorsque Smirnoff reprendra cette photo pour une publicité pour de la vodka. Korda a alors expliqué qu'il ne voulait pas que son image serve à promouvoir des produits que Guevara n'aurait pas cautionnés. Le procès lui rapportera 50.000 dollars, dont il fera don au système médical de Cuba. 

Alberto Korda est mort en 2001, à Paris.

Différentes réutilisations du cliché d'Alberto Korda. À droite, celle d'Andy Warhol. Creative Commons

Retrouvez-nous sur Facebook

Suivez-nous sur Twitter