Japon : abdication de l'empereur, une première en 200 ans

C'est son fils aîné Naruhito qui accède au trône.
Japon : abdication de l'empereur, une première en 200 ans
C'est son fils aîné Naruhito qui accède au trône. BFMTV

C'est une première en 200 ans d'histoire japonaise. Après trente ans de règne, l'empereur Akihito a officiellement cédé son trône, mardi 30 avril, lors d'une cérémonie d'abdication. Cependant, Akihito demeure empereur jusqu'à minuit, c'est à cette heure que le pays entrera dans une nouvelle ère baptisée Reiwa (belle harmonie en japonais), qui doit durer jusqu'à la fin du règne de Naruhito, son fils aîné et successeur. 

"J’exprime du fond du cœur ma gratitude au peuple du Japon qui m'a accepté comme symbole de l'État et m'a soutenu", a prononcé Akihito au cours d'une cérémonie d'adieux de dix minutes seulement.

La population nippone vit un moment historique et quasi inédite puisque cette fois, la nation n'est pas endeuillée comme cela a été le cas en 1989 (mort de Hirohito aussi appelé empereur Showa), 1926 (mort de l’empereur Taisho) ou 1912 (mort de l’empereur Meiji). D'ailleurs pour ces festivités, un congé exceptionnel de dix jours a été décrété.

Erreur lors du chargement du média :
Source introuvable

Ces dernières semaines, Akihito et son épouse Michiko ont parcouru le Japon pour effectuer leurs derniers pèlerinages. Pendant trois décennies, le couple impérial a été très respecté par le peuple. L'impératrice Michiko est le sujet d'un "véritable engouement populaire" et "l'empereur a su entrer dans l'aire de l'affection par exemple en serrant des mains", précise Hideya Kawanishi, professeur de l'Université de Nagoya sur Franceinfo.

Une page d'histoire se tourne au pays du Soleil levant. Ainsi, le palais impérial sera désormais habité par Naruhito et son épouse Masako, respectivement âgés de 59 et 55 ans. Le premier discours du nouvel empereur devrait avoir lieu ce 1er mai et il est très attendu. Il devrait distiller l'esprit qu'il compte donner à son règne.