Italie : jugée "trop laide" pour être violée, deux hommes blanchis

Les deux hommes ont été acquittés par la cour d'appel, au motif que la victime est trop "laide" et "masculine" pour qu'ils puissent avoir été attirés par elle.

Italie : Jugée "trop laide" pour violée, deux hommes blanchis
Les 2 hommes avaient été acquitté par la cour d'appel, au motif que la victime est "trop laide" et "masculine" pour qu'ils puissent avoir été attirés par elle. LOIC VENANCE / AFP

À Ancône, sur la côte adriatique italienne, lundi 11 mars, de nombreuses femmes ont manifesté devant la cour d'appel où deux hommes ont été acquittés du viol d'une femme, survenu en 2015. Les deux Péruviens avaient été acquittés en 2018 au motif que la victime était "trop laide" et "masculine" pour qu'ils aient pu être attirés par la jeune femme. Ces propos ont été dévoilés le 8 mars dernier.

Le jugement de la cour d'appel, rendu par trois magistrates, n'a pas tenu compte du fait que les deux hommes avaient été reconnus coupables du viol en 2015. Selon une vidéo publiée par des médias italiens, près de 200 manifestantes étaient présentes à Ancône. Elles ont accusé le système judiciaire de misogynie et de "chasse aux sorcières". Elles ont également dit que c'était tout simplement "une honte"

La victime, une Péruvienne, affirme avoir été violée après que les deux hommes aient mis une drogue dans son verre. Pendant que l'un surveillait les alentours, le second la violait. Des médecins avaient indiqué que les blessures de la jeune femme correspondaient bien à celles d'un viol, et avaient retrouvé des traces de drogue dans son sang.

"Une figure masculine"

Mais les magistrates ont décidé qu'il n'était pas "possible d'exclure la possibilité" que la victime présumée "ait organisée la soirée 'exubérante'".

Selon les magistrates, les deux hommes accusés de viol "n'appréciaient pas la jeune femme et avaient même gardé son numéro de téléphone sous le surnom de Viking, une allusion non pas à une figure féminine mais à une figure masculine". "La photographie de son dossier semble confirmer cela", ont-elles ajouté. L'affaire sera rejugée par un tribunal de Pérouse à une date ultérieure.