Etats-Unis: ils quittent tout pour prendre la mer, le voilier coule au bout de deux jours

Un couple Américain, dont le rêve de prendre la mer a été brisé au bout du deuxième jour, a récolté plus de 15.000 dollars pour rebondir.
WJAX/CBS47

Ils ont tout vendu, puis tout perdu. Tanner Broadwell et Nikki Walsh en avaient marre de la vie qu'ils menaient à Breckenridge, dans le Colorado. Le couple américain rêvait d'échapper aux obligations du quotidien en prenant la mer jusqu'aux Caraïbes, et advienne que pourra. Ils ont économisé de l'argent, quitté leurs emplois, vendu leurs possessions et acheté un vieux voilier long de huit mètres. Direction la Floride.

Une fois à quai, en mai dernier, les deux aventuriers, âgés respectivement de 26 et 24 ans, se sont fondus dans l'ouest de l'Etat ensoleillé. Ils ont fait connaissance avec les locaux tout en travaillant et en retapant dans leur temps libre le bateau acheté 5000 dollars. Mardi, soit neuf mois plus tard, le couple, accompagné du chien Remy, levait l'ancre pour de bon... pour un voyage malheureusement bien plus court que prévu.

Mercredi soir, peu avant 21 heures, ils se sont retrouvés en difficulté dans une zone inconnue et voilée par la brume. C'est à ce moment-là que le voilier a percuté quelque chose. Tout s'est passé très vite. L'eau a peu à peu envahi le bateau, laissant à peine le temps à ses occupants de récupérer l'essentiel et d'appeler les secours. A leur arrivée, le bateau était en train de sombrer. Pour rejoindre l'embarcation de sauvetage, le couple - et le chien - ont sauté à l'eau.

Un téléphone, des cartes d'identité et un chien

Leur rêve avait sombré. Il ne leur restait plus que leurs cartes d'identité, un peu d'argent, un téléphone et un chien. Le bateau devait être déplacé à leurs frais, une opération était évaluée à environ 10 000 dollars. Familles, amis et Floridiens les ont aidés à surmonter les premiers jours suivant le naufrage. Pour payer le déplacement du bateau, le couple a ouvert une campagne de financement participatif qui rencontre actuellement un grand succès.

Plus de 15 000 dollars ont en effet été récoltés depuis jeudi, soit bien au-delà de l'objectif fixé à 10 000 dollars. Le voilier devrait être tiré des eaux cette semaine grâce à l'argent récolté, assure Tanner Broadwell, cité par un journal local. Le reste de la somme ira dans la poursuite de leur rêve. Qu'importent les critiques qui dénoncent leur manque d'expérience. L'aventure, c'est l'aventure.

RETROUVEZ L'INTÉGRALITÉ DU MAGAZINE L'EXPRESS, CHAQUE SEMAINE, SUR SFR PRESSE !