EN IMAGES - Visite guidée d'un site d'essai nucléaire nord-coréen

Alors que les tensions s'aggravent entre Pyongyang et Washington, le pays le plus fermé du monde se préparerait à un sixième essai nucléaire dans son site de Punggye-ri, dans le nord-est du pays. 

"Nous sommes prêts à répliquer à toute attaque nucléaire par une attaque nucléaire de notre façon". Ce samedi 15 avril, à l'occasion 105e anniversaire de Kim Il-Sung, le fondateur de la République populaire démocratique de Corée, le numéro 2 du régime, a de nouveau montré les muscles.

Alors que les tensions entre Washington et Pyongyang s'aggravent de jour en jour, la Corée du Nord a procédé dès le lendemain à un nouveau tir de missile. Raté: la fusée a presque immédiatement explosé en plein vol. Reste que le pays le plus fermé au monde a depuis un an considérablement accéléré le développement de son programme d'armement, largement réprouvé par la communauté internationale. 

A LIRE AUSSI >> Corée du Nord: les Etats-Unis étudient leurs "options militaires"

Le site de Punggye-Ri, au nord-est du pays

Malgré les avertissements de l'administration américaine, qui martèle que l'usage par le régime communiste d'armes nucléaires ou balistiques entraînerait immédiatement une réaction majeure, le régime communiste continue de faire planer la menace d'un sixième essai nucléaire. 

Selon le site de référence sur le sujet 38 North, des activités suspectes repérées au-dessus du site d'essais nucléaires nord-coréen laissent penser que les choses s'accélèrent. Si on en sait peu sur la nature exacte des armes qui vont être testées - simple missile ou vraie arme nucléaire - l'étude des données sismiques a permis de localiser avec une relative certitude le site où ces essais ont lieu: Punggye-Ri, à l'extrême nord-est du pays. 

À partir de ces données sismiques, d'images satellite et d'informations topographiques, des scientifiques du Monterey Institute of International Studies ont créé une représentation 3D de ce à quoi pourront ressembler le site d'essais nucléaires nord-coréen. Les informations que l'on a au sujet de ce site étant assez sommaires, ils ont complété au moyen de photos des sites américains. 

Retrouvez-nous sur Facebook

Suivez-nous sur Twitter