Donald Trump va annoncer sa candidature pour 2020

Ce mardi 18 juin 2019, le président des États-Unis Donald Trump va annoncer sa candidature pour un second mandat.
Donald Trump va annoncer sa candidature pour 2020
Ce mardi 18 juin 2019, le président des États-Unis Donald Trump va annoncer sa candidature pour un second mandat. BFMTV

La saga Trump est repartie pour un tour ! Du moins, c'est ce que va essayer d'accomplir le président des États-Unis, ce mardi 18 juin 2019. Ce jour, il va annoncer sa candidature à sa réélection qui se déroulera le 3 novembre 2020, dans un peu moins d'un an et demi.

Cette grande annonce se déroulera à Orlando, en Floride. Un lieu choisi au hasard ? Pas vraiment. Dans une dizaine de jours, les différents candidats démocrates à l'investiture auront leur premier débat ici même. En d'autres termes, il leur coupe l'herbe sous le pied.

Une décision relativement précoce, de la part de Donald Trump, mais qui sert un but bien précis : engager les hostilités avec ses adversaires et imposer ses propres thèmes sur lesquelles se mèneront les batailles politiques et électorales. Un technique qui séduit dans son camp : "Je sais que certaines personnes sont déconcertées par le caractère parfois abrasif de Trump. Mais nous avions peut-être besoin de quelqu'un qui arrête d’être poli, distingué, et qui dise les choses comme elles sont", explique Ronald McMahan, un Républicain de Floride âgé de 72 ans cité par l’AFP.

Trump a-t-il des chances d'être réélu ?

La grande question qui se pose désormais, c'est de savoir si les américains rempileront pour 4 ans de "trumperies", jusqu'en 2024. Ont-ils été déçus par le mandat de leur président ? La gouvernance corrosive de Donald Trump n'en a-t-elle pas fait reculer certains ? Rien n'est certains. Malgré les bons résultats économiques, les sondages ne sont pas au beau fixe. Si Joe Biden, ancien vice-président sous Barack Obama, ressort vainqueur de l'investiture démocrate, il pourrait bien écraser le président sortant. Mais il faut se méfier des sondages. L'élection est encore très lointaine et en 2016, Donald Trump avait déjoué toutes les prédictions en s'imposant face à Hillary Clinton.

Face à ces premières prévisions, le président américain a donc décidé de renforcer sa politique migratoire de manière drastique, quitte à trop tomber dans le populisme. Il a ainsi annoncé dans un tweet vouloir expulser des millions de sans-papiers : "La semaine prochaine l’ICE [la police migratoire, NDLR] va commencer à expulser les millions d’étrangers illégaux qui sont entrés de manière illicite aux Etats-Unis. Ils seront renvoyés aussi rapidement qu’ils arrivent", a-t-il précisé sur le réseau social. Une politique qu'il n'hésitera pas à renforcer pour tenir ses promesses et tenter de s'assurer un second mandat.

Erreur lors du chargement du média :
Source introuvable