Disparition d’un Français venu disputer un triathlon en Afrique du sud

David Bellet-Brissaud, un triathlète amateur vivant au Gabon, a quitté l'hôtel où il résidait avec sa femme vers 1h du matin samedi. Depuis, il n'a plus donné aucune nouvelle.

Twitter TimesLive

Un Français de 48 ans, venu disputer un triathlon en Afrique du sud, a disparu dans la nuit de vendredi à samedi, la veille de la compétition, a annoncé lundi la police de Port Elizabeth.

Selon les images captées par les caméras de vidéo-surveillance, David Bellet-Brissaud, un triathlète amateur vivant au Gabon, a quitté l'hôtel où il résidait avec sa femme vers 1h du matin. Après quelques pas dans la rue, les caméras ont ensuite perdu sa trace, a expliqué la police sud-africaine.

Depuis, le Français n'a plus donné aucune nouvelle. Il devait participer à la compétition de triathlon Iron Man Africa dimanche.

Sa femme, Lydie Bellet-Brissaud, s'est aperçue de son départ plus tard dans la nuit et remarqué qu'il n'avait pas pris son téléphone portable.

Elle a déclaré lors d'une conférence de presse à Port-Elizabeth lundi que son mari se sentait "enthousiaste mais aussi stressé" par la course.

Une récompense offerte pour toute information

Selon sa soeur, Vanessa Perret Bellet-Brissaud, le Français disparu est originaire de Mulhouse. Il est responsable des achats à la Société exploitation entreprise forestière (SEEF) au Gabon et réside à Libreville depuis 1981. "C'est quelqu'un qui ne boit pas, il est réglé comme une horloge, très sportif. Il se préparait au triathlon", a-t-elle dit au téléphone.

Le frère et la soeur du sportif français sont arrivés dimanche à Port Elizabeth (sud). La famille a décidé d'offrir une récompense de 12.000 rands (800 euros) pour toute information pouvant aider la police.

La police sud-africaine a déployé un hélicoptère et des chiens pour tenter de retrouver le triathlète, pour l'instant sans succès.