Crash d'un hélicoptère à New York : ce que l'on sait

L'appareil s'est écrasé dans le centre de New York lundi 10 juin, au sommet d'un immeuble de la ville. Le pilote est décédé. 
Crash d'un hélicoptère à New York : ce que l'on sait
L'appareil s'est écrasé dans le centre de New York lundi 10 juin, au sommet d'un immeuble de la ville. Le pilote est décédé. BFMTV

C'est un accident spectaculaire qui s'est produit lundi 10 juin en plein cœur de New York. Un hélicoptère s'est écrasé au sommet d'un immeuble de Midtown, sur le toit d'une tour de 54 étages dans le quartier de Manhattan. Immédiatement, de nombreux véhicules de secours ont été déployés aux alentours.

Si l'enquête est toujours en cours, les causes de l'accident pourraient être liées à la météo, New York étant au moment du crash, recouverte d'un épais brouillard. "Nous n’avons aucune indication sur un quelconque lien avec le terrorisme, a déclaré le maire de la ville Bill de Blasio lors d'un point presse. "Cela aurait pu être bien pire. Dieu merci personne d’autre n’a été blessé dans cet accident absolument sidérant", a-t-il ajouté.

À la mi-journée, un appareil privé de type Agusta A109E avait décollé de  l'héliport de la 34e rue avant de s'écraser violemment 11 minutes plus tard, provoquant de fortes secousses dans l'immeuble, qui a pris feu dans la foulée. Le pilote de l'hélicoptère est décédé suite à l'impact. Selon le New York Post, la victime se nomme Tim McCormack, un sapeur-pompier volontaire ayant servi pendant dix ans dans le Comté de Clinton. 

Erreur lors du chargement du média :
Source introuvable

On ignore si le pilote avait reçu l'autorisation de la tour de contrôle de l'aéroport La Guardia pour voler, malgré les mauvaises conditions météo. Des médias américains affirment qu'une interdiction de vol était en vigueur au moment de l'accident en raison du manque de visibilité.

Cet évènement a ravivé un traumatisme chez certains habitants de la grosse pomme. "C'était très effrayant de voir tout le monde courir. Ils pensaient que c'était comme le 11-Septembre", explique dans la vidéo ci-dessus, un homme présent dans l'immeuble. Un second rajoute que le crash lui a rappelé "une très mauvaise période que nous avons dû traverser à New York. Chaque fois qu'un aéronef s'écrase contre un gratte-ciel ça vous empêche vraiment de respirer"

La classe politique a également réagi au crash. Le gouvernement de l'État de New York a immédiatement pensé à la tragédie du 11 septembre 2001. "Ma première pensée a été : est-ce que c'est un accident ? Est-ce que c'était intentionnel ? En tant que New Yorkais, après (les attentats) du 11-Septembre, on est toujours inquiet", a déclaré Andrew Cuomo. Enfin, le président Trump a remercié sur son compte Twitter les premiers secours qui sont arrivés en quelques minutes dans le bâtiment. Ils ont réussi à rapidement maîtriser l'incendie. "Le gouvernement Trump est prêt à vous aider si vous avez besoin de quoi que ce soit", a-t-il écrit.