Argentine: plus de 500 kg de cannabis disparaissent, les policiers accusent... les souris

Les policiers n'ayant pas pris cette excuse au sérieux, tous huit seront entendus rapidement pas la justice. 

Argentine: plus de 500 kg de cannabis disparaissent, les policiers accusent les souris
macrocannabis / Flickr

L'affaire fait depuis plusieurs jours les choux gras des médias argentins mais n'a pas du tout fait rire la justice de ce pas d'Amérique du Sud.

Plus tôt dans le mois, des policiers se sont aperçus de la disparition de plus de 500 kg e cannabis saisis lors d'opérations et entreposés dans l'un de leurs bâtiments, ou étaient stockés six tonnes de produits stupéfiants. 

Très vite, les regards se sont tournés vers l'ancien commissaire en charge des lieux, d'autant plus que ce dernier n'aurait pas signé les différents procès-verbaux en lien avec ces saisies, croit savoir le journal El Globo. Un trafic, organisé par les gardiens de la paix, est alors soupçonné. 

Au total, huit agents et ancien agents sont identifiés, interpellés et auditionnés. Devant l'évidence, ils ne vont pourtant pas avouer leur méfait, mais abattre leur dernière carte: accuser les rats d'avoir mangé le cannabis.

Une piste très vite écartée par des scientifiques, qui affirment que les rongeurs n'auraient pu survivre à une telle dose de drogue.

Tous les huit seront présentés à la justice dans les semaines à venir.