Quel est le jour idéal pour réserver un billet d'avion ?

Selon une étude réalisée par Air Indemnité et Liligo, publiée le 17 décembre 2018, il est préférable d’éviter certains jours de la semaine pour réserver un vol et/ou prendre l’avion.

Un avion airbus A330-800 REMY GABALDA / AFP

La société Air indemnité, spécialiste de l'indemnisation des passagers de l'aérien et Liligo, comparateur de voyages en avion ont analysé plus de 1 million de vols au départ ou à l'arrivée de la France, entre novembre 2017 et novembre 2018 et ont établi les meilleurs jours de la semaine pour réserver et embarquer.

Pas de surprise, pour obtenir un billet assez avantageux, il faut privilégier le jeudi matin, et en particulier entre 6h30 et 8 heures. Par exemple, un vol Paris-Barcelone, réservé le jeudi coûtera en moyenne 39% moins cher qu'il est acheté le mardi. "Les prix augmentent progressivement du vendredi jusqu'au mardi et commencent à baisser le mercredi, donc le jeudi est statistiquement le jour où les prix 'se refroidissent", a indiqué Guillaume Rostand, directeur général du moteur de recherche Liligo sur Europe 1.

En revanche, à l'approche du week-end, les prix ont tendance à s'envoler. La raison ? Les sites des compagnies aériennes et des comparateurs de prix sont plus consultés et les prix gonflent à cause de l'offre et de la demande. 

Eviter de partir le mardi

Attention, l'achat d'un billet n'est pas le seul critère pour réussir à faire des économies. Il est conseillé de bien choisir le jour de son départ et le mercredi semble être le jour parfait. "Si vous avez réservé un hôtel ou une location de voiture et que vous ratez votre vol, ça peut vous coûter de l'argent, donc le mieux est de privilégier les départs tôt le matin" où les perturbations sont moins nombreuses, précise Anne-Laure Héry, porte-parole d'Air Indemnité. C'est le mercredi où les retards et annulations sont les moins importants et il vaut mieux éviter de partir le mardi. "C’est difficilement explicable. Les raisons sont diverses : des problèmes techniques sur l’avion, une mauvaise météo, l’engorgement du trafic aérien, les grèves (...) C’est lié notamment aux compagnies low cost qui multiplient les rotations avec un même avion, précise Anne-Laure Hery au Parisien. Au fil de la journée, elles accumulent du retard. Et les derniers vols ont plus de chance d’être perturbés."

Enfin, la durée du séjour a également une influence sur le coût total du voyage. Partir moins de sept jours ou plus d'un mois revient moins cher. Par exemple, il est possible d'effectuer un aller-retour de moins d'une semaine entre Paris et Point-à-Pitre pour 200 euros.