Le prix du gaz va baisser de 3,3% en mai

Les tarifs réglementés du gaz de ville font le yo-yo depuis quelques mois. Pour le second mois consécutif, ils sont en baisse pour 5,6 millions de foyers français.
Fixés par les pouvoirs publics, les tarifs réglementés de vente du gaz sont révisés mensuellement. afp.com/ALAIN JOCARD

C'est une bonne nouvelle pour 5,6 millions foyers français. Les tarifs réglementés du gaz de ville délivrés par Engie vont diminuer de 3,3% le 1er mai, selon Le Figaro. Après des hausses remarquées de 2,3% en janvier et de 2,63% en mars, les tarifs étaient déjà repartis à la baisse le 1er avril de 0,7%.

Fixés par les pouvoirs publics, les tarifs réglementés de vente (TRV) du gaz sont révisés mensuellement à partir d'une formule qui s'appuie à 77,6% sur les indices représentatifs du marché de gros du gaz. Le principal, celui des Pays-Bas, ainsi que le Français PEG Nord, s'affichant en baisse, leur repli s'est immédiatement répercuté sur les factures des particuliers.

Faire baisser sa facture

Depuis l'ouverture du marché de l'énergie à la concurrence, les 10,6 millions de consommateurs français abonnés au gaz se sont vus proposer le choix entre les tarifs réglementés de l'ancien monopole et les prix de marché, proposés tant par Engie que par ses concurrents (EDF, Direct Energie, Eni, Lampiris, etc.).

Pour faire baisser votre facture d'énergie, un comparateur public et gratuit du Médiateur de l'énergie existe. Son adresse: energie-info.fr.