La question du jour - Agriculture: seriez-vous prêts à payer vos fruits et légumes plus cher?

Chaque jour SFR News vous donne la parole sur une question d'actualité. 
Pixabay

Emmanuel Macron a annoncé mercredi une loi pour rééquilibrer les contrats commerciaux entre agriculteurs et distributeurs, à condition qu'ils réorganisent leurs filières de production, dans un discours très attendu visant à augmenter le revenu des paysans en crise. 

"Nous modifierons la loi pour inverser la formation du prix qui partira du coût de production" a déclaré le chef de l'Etat à mi-parcours des Etats généraux de l'alimentation, à Rungis (Val-de-Marne).

>> A LIRE AUSSI - Etats généraux de l'alimentation: aucun changement pour les prochaines négociations commerciales

L'ambition du président est de trouver les moyens de mettre un terme à la paupérisation de la profession agricole, tout en répondant à la forte nécessité de transformation du secteur pour répondre aux attentes sociétales et environnementales des Français. 

Sur le plan technique, la décision de relever le seuil de revente à perte (SRP) de la grande distribution, très attendue par les agriculteurs, dépendra du bouclage des stratégies de chaque filière. Le seuil de revente à perte est le prix minimum en dessous duquel les distributeurs n'ont pas le droit de vendre.